1. Accueil
  2. »
  3. Europe
  4. »
  5. Italie
  6. »
  7. Venise
  8. » Aman Venice

Aman Venice

Avec l’Aman Canal Grande Venice, le groupe indonésien Amanresorts signe un très bel opus, élégant et racé qui célèbre avec une discrétion toute contemporaine les fastes du passé des palais vénitiens.

Que ce soit pour la première ou la énième fois, la promenade sur le Grand Canal, qui mène au cœur de Venise, est le plus délicieux des préambules. Plus qu’un passage obligatoire pour se rendre dans la « cité des eaux », la balade fluviale fait pénétrer le visiteur au cœur même de l’histoire de la ville. Intacte depuis des siècles, ceux de la grande époque de la République qui la propulsèrent au rang de grande puissance maritime du Ve au XVIe siècle, la cité de Venise semble glisser sur le temps sans jamais perdre une once de la fascination qu’elle a toujours produite sur les « plus grands poètes, [jusqu’aux] petits voyageurs », comme le soulignait Honoré de Balzac.

C’est sans grand étonnement que l’on apprenait en 2013, l’ouverture d’un hôtel Aman sur les rives du Grand Canal...
Forte de son impeccable savoir-faire, l’enseigne indonésienne, qui opère depuis 1988 (année durant laquelle son premier opus, l’Amanpuri de Phuket en Thaïlande, ouvrait), a ainsi investi les cinq étages du Palazzo Papadopoli. Un palazzo du XVIe siècle construit en 1550 par la famille Coccina, des commerçants et marins venus de Bergame. Si la famille prospère durant plusieurs siècles, le palais, en manque d’héritiers, est néanmoins vendu, en 1718, à la famille Tiepolo. Cette nouvelle acquisition continue de bâtir la réputation de la demeure qui conserve encore aujourd’hui des fresques du peintre Giambattista Tiepolo dans trois de ses salons, ainsi qu’une sublime bibliothèque néo-baroque dont on a recouvert les murs d’un cuir façonné sur des moules de bois, puis peint, huilé et laqué, commandée alors par la famille.

Ce seront toutefois les comtes Nicolò et Angelo Papadopoli qui donneront au palais la forme qu’il possède aujourd’hui. Dès l’achat des lieux en 1864, les deux frères se lancent en effet dans une politique de grands travaux qui agrandiront substantiellement le Palazzo. Ainsi un jardin fut aménagé, la décoration, confiée à l’architecte Michelangelo Guggenheim, transformée par le souffle d’un esprit en provenance de la Renaissance et du Rococo. Le lieu devait alors prendre les formes d’un fantasme, celui d’une réussite affichée, d’un endroit d’art et de divertissements, de confort et d’élégance qui devaient réjouir tous les notables de la « Cité des Doges ». Un pari réussi, qui, encore aujourd’hui, fait vibrer les voyageurs assez fortunés pour y faire séjour. Ceux-là même qui croiseront durant leur déambulation, pour le moins fascinée, la Lanterne de Lépante, souvenir de la bataille victorieuse menée par l’Amiral Coccina en 1571, les bustes de marbre de la famille Papadopoli qui hantent sereinement les couloirs et autres salons, le superbe escalier menant au hall de réception, sublimé par la fresque de Cesare Rotta placée juste au-dessus, ou peut-être plus touchant, cette fenêtre près de la porte d’entrée, dans laquelle sont encore gravés les noms du personnel – soixante à l’époque des Papadopoli ! – qui vivait alors sous ce toit somptueux.

Un luxe que le groupe Amanresorts célèbre dans la discrétion d’un mobilier contemporain, monochrome qui n’a d’autre fonction que de s’effacer pour mieux faire valoir une maison et son incroyable et fascinante histoire.

Prix moyen : 1 200.00 €
Contact & Réservation
Adresse :
Campo San Simeon Grande, 5, Venise, Italie
Téléphone : +39 041 270 7333
  
  
Mes favoris Imprimer la fiche Ajouter aux favoris

A proximité

Palazzo Cristo Hotel

Venise, Italie

JW Marriott Venice

Venise, Italie