1. Accueil
  2. »
  3. Europe
  4. »
  5. Italie
  6. »
  7. Sorafurcia , Valdaora
  8. » Hubertus – Olang

Hubertus – Olang

Apesanteur

Hôtel de référence des familles en quête de valeurs sûres, l’Hubertus rouvre ses portes sous des traits plus modernes, sans toutefois perdre une once de son esprit d’antan. Visite.

Nichée au fin fond du nord de l’Italie, à quelques centaines de kilomètres de la Suisse et toute proche de la frontière autrichienne, la ville d’Olang reste pour beaucoup, une belle inconnue. Pourtant, depuis toujours, elle est aussi le refuge discret des familles des régions proches qui s’y pressent pour leurs plaisirs sportifs d’hiver. Loin du « fla-fla » de stations plus en vogue, ici l’on cultive la tradition en se moquant un peu des effets délétères des modes. Car ici, ce sont les monts et les vallées qui sont honorés chaque jour. Ceux des Dolomites, ces Préalpes orientales méridionales, et leurs plus de 135 000 hectares de pierre et de glace qui donnent encore aujourd’hui le vertige à ceux qui s’y frottent. Installé au cœur de la ville, l’hôtel Hubertus ne fait pas exception à la règle de simplicité et de coquetterie locale.

Installé aux pieds des pistes de Kronplatz, dans la vallée du Puster, Hubertus est depuis toujours un hôtel familial. Si de récents travaux lui ont apporté une délicieuse touche contemporaine, l’esprit chaleureux de ce refuge convivial a été pour autant conservé. Que les habitués se rassurent donc ! Pour les nouveaux hôtes, le rafraîchissement fera sans doute délice à leurs yeux puisqu’ils trouveront dans une version revitalisée, l’esprit « cocon-tonique » qui a fait la réputation de l’Hubertus. Les changements commencent d’abord par ces seize suites de plus que compte aujourd’hui l’hôtel. Des suites qui prennent le relais des autres, dans un style non moins traditionnel mais toutefois écrémé, pour le ramener à l’essentiel et au goût du jour. Bois clairs et blancs, aux murs et aux plafonds, parent ainsi les espaces imaginés pour des moments de repos et de calme, loin du froid et de la griserie des cimes. En cuisine, ce sont tout autant les espaces de préparation que ceux de dégustation qui ont été agrandis, tandis qu’un salon ouvre lui aussi ses portes, pour offrir des moments d’échanges en famille ou entre amis. Mais ce sont peut-être les parties de bien- être qui ont encouru les plus importants changements : le spa et ses traitements ayurvédiques et alpins, les sept saunas de plein air ou en cabine, les 5 000 m2 de parc, soigneusement préparés aux excursions quotidiennes. Et surtout, la nouvelle piscine bâtie en porte-à-faux. Membrane de connexion entre l’ancienne et la nouvelle construction, la piscine de 25 mètres de long (dont 17 mètres suspendus dans le vide) est aussi une prolongation de la roche des montagnes qui enveloppe l’hôtel. Posée sur des postes de bois de mélèze, qui poursuivent leur cours le long de la façade de l’Hubertus, la piscine s’impose comme une formation géologique naturelle qui surplomberait la vallée. Dans cette énorme masse de pierre, emplie d’eau, les architectes ont installé des parois de verre, à l’avant et au fond, qui permettent aux hôtes de vivre pleinement leur relation au paysage. Comme une sublime mise en apesanteur, à plus de 12 mètres au-dessus du sol et plusieurs dizaines de kilomètres des pics enneigés.

Prix moyen : 170.00 €
Contact & Réservation
Adresse :
Via Furcia 5, Sorafurcia , Valdaora, Italie 39030
Téléphone : +39 0474 59 21 04
              
  
Mes favoris Imprimer la fiche Ajouter aux favoris