1. Accueil
  2. »
  3. Europe
  4. »
  5. France
  6. »
  7. Porto-Vecchio
  8. » Casadelmar

Casadelmar

À l’époque, l’architecte Jean-François Bodin le savait déjà. Situé sur les bords d’une mer turquoise, à moins de huit kilomètres du centre de la ville de Porto-Vecchio, l’emplacement de l’hôtel Casadelmar, était tout bonnement sublime. Entre les plages de sable fin, une baie sauvage et ce paysage délicatement vallonné, la nouvelle bâtisse qu’il avait dessinée, élégante et moderne, allait s’immiscer parfaitement dans ce décor diablement sauvage.

Entouré de deux hectares de cyprès de Toscane, de pins japonais, d’oliviers, d’orangers, de myrte et de lauriers roses, l’hôtel Casadelmar surplombe la plage de Palombaggia. La plus belle de la côte dit-on ici. Au rez-de-chaussée, Jean- François Bodin avait alors imaginé de larges cubes de verre par lesquels la lumière pénétrait et laissait entrevoir le bleu de la Méditerranée. Au-dessus, les mêmes cubes de verre, bardés de bois, abritent les 34 chambres de l’hôtel. On y voit d’ici la piscine à débordement qui, à l’horizon, semble se fondre dans les eaux bleues de la baie. Un peu plus loin, l’architecte a inscrit trois suites dans une villa avec piscine privée. Un petit lieu à part qui s’insère parfaitement au cœur de ce jardin arboré aussi de quelques ifs et pins parasol. Un endroit magique qui avait été conçu au début des années 2000 puis réimaginé en 2014 par l’architecte français. Aujourd’hui encore, le Casadelmar jouit de sa belle allure et pour qui ne serait dans la confidence, le 5 étoiles de Porto- Vecchio affiche une placidité admirable qui ne dévoile en rien les longs mois de travaux qu’il vient de subir. Pour cette rénovation de longue haleine, c’est à nouveau à l’architecte Jean-François Bodin que les propriétaires du lieu ont fait appel. Une rénovation entièrement dédiée aux espaces intérieurs et qui consacre, en une décoration minimaliste faite de bois, cuir, pierre et verre, l’esprit méditerranéen des premiers travaux. De fait donc, les habitués retrouveront l’enfilade des espaces alors dessinée par Bodin, mais cette fois-ci investie d’une décoration allégée, voire même minimaliste, habillée de tons organiques qui font parfait écho à la nature environnante. Ainsi donc, le bois, la pierre et le verre/la lumière continuent de hanter les espaces du Casadelmar qui met un point d’orgue dans sa nouvelle version à les mettre en valeur. Dans les tons, cela donne, du chêne clair et du wengé, des cuirs gris et beige, des panneaux de raphia et des lambris de bois de palissandre d’Afrique. En éclairage, c’est d’abord la lumière naturelle qui s’infiltre partout et joue avec les ombres pour offrir un bruissement délicat à l’espace. Ailleurs, c’est le jeu artificiel de luminaires, comme les suspensions Medusa (Ochre), qui diffusent un halo léger permettant d’éclairer tout en douceur, la pénombre une fois venue. Un jeu de contrastes donc, que l’on peut apprécier des tabourets du nouveau bar qui permet de pousser un peu plus loin les douceurs de la journée. Ou bien encore, depuis les nouvelles alcôves de la salle du restaurant où l’on déguste les mets imaginés par le chef doublement étoilé, Fabio Bragagnolo, qui, lui aussi, célèbre à sa façon, cette destination entre Corse et Méditerranée.

Dans cette très élégante mise au diapason, le Casadelmar se dévoile en une adresse cohérente, défaite des superflus d’une décoration et gestion d’espace trop diserte. Un diapason qui vibre jusque sur les cordes de la fragrance « Maquis vert », créée par le parfumeur corse Marc-Antoine Corticchiato, qui pioche allègrement dans la sobre architecture de Bodin et le jardin méditerranéen imaginé par Jean Mus, pour offrir un effluve chaud et épicé, en provenance directe du Sud.

Prix moyen : 500.00 €
Contact & Réservation
Adresse :
Route de Palombaggia, Porto-Vecchio, France 20137
  
Mes favoris Imprimer la fiche Ajouter aux favoris

A proximité

Casadelmar

Porto-Vecchio, France

La Plage Casa Del Mar

Porto-Vecchio, France