1. Accueil
  2. »
  3. Europe
  4. »
  5. Allemagne
  6. »
  7. Berlin
  8. » The Weinmeister Berlin

The Weinmeister Berlin

Le Weinmeister est devenu le ‘it’ hôtel de Berlin-Mitte. Rien d’étonnant, puisque les propriétaires Thomas Tänzer et Elmo Hagendorf ont créer un hôtel qui s’intègre parfaitement au principe trendy et arty du quartier le plus vivant de Berlin.

« Nous avons voulu créer un hôtel qui reflète la ville de Berlin... de ses clubs ouverts 24H sur 24, de ses immenses galeries d’art, et saisir l’essence moderne ‘hype’ et le sens de mener la belle vie », revendique Tom Tänzer. The Weinmeister affiche donc un design organique radical à la constante dualité glamour/punk, opulence/simplicité, relaxation/clubbing, élégance/street art... dans la veine Brutal Living/Luxury Punk, le parti pris esthétique cher à Rick Owens, le styliste qui « essaie de faire des vêtements comme Lou Reed fait de la musique... ». Parce que la musique est ici omniprésente. Dirk Dreyer, le directeur général de l’hôtel et ancien DJ, ayant complètement craqué sur les chansons du groupe Hurts de Theo Hutchcraft et Adam Anderson, a accroché leur disque d’or Wonderful Life, mis leur musique en ligne sur le site web du Weinmeister et téléchargé leurs musiques et films préférés (Depeche Mode, Prince, Radiohead, Blade Runner...) sur le grand iMac Apple de la chambre 501, renommée la Hurts Chamber.

D’ailleurs, les 88 chambres sont toutes équipées d’iMac à la place de téléviseurs. Plutôt masculines avec leurs angles droits et un code couleur tirant sur le noir et le gris, elles compensent cette quasi sévérité par un mobilier fait maison qui sait aussi se faire doux et léger. La pièce maîtresse reste le massif lit XXXL (2m par 2m) à dosseret avec oreillettes de bergère surdimensionné qui grimpe au plafond, éclairé par des lampadaires artisanaux suédois d’inspiration airbag et qui ont l’air vivants. « Il fallait un certain sens de l’humour, dit Dirk Dreyer. Ces lampadaires, ils ne se prennent pas au sérieux, parce que l’on dirait des fantômes sortis de livres pour enfants, et leur support ressemble aux extraterrestres de Mars Attacks. »

Au rez-de-chaussée, le Club Lounge offre un espace relax et le bar Schwarz sert en exclusivité une liqueur de plantes fabriquée d’après la recette familiale de l’actrice allemande Jessica Schwarz, une habituée qui lui a donné son nom.

Des réceptions privées peuvent se tenir sur la terrasse du toit, avec vues panoramiques sur Berlin et l’emblématique TV Tower. Bien dans l’esprit du quartier, des murs intérieurs sont recouverts d’œuvres d’artistes de street art locaux. Côté archi et design, le mobilier est custom-made par Ralf Gründer & Friends, ou édité par Erides Cottbus sur une idée de Jordan Mozer, par Simone Skiba Berlin et JMA Architects & Designers de Chicago.

À l’intersection de Weinmeisterstrasse et Rosenthaler Strasse, hot spot de tout ce qui se fait de plus déjanté à Mitte, l’hôtel, qui a rallié le catalogue légendaire des Design Hotels, est surnommé Golden Cage, en référence à sa façade comme plaquée or.

Artarvel addicts, cet hôtel est fait pour vous.

Prix moyen : 120.00 €
Contact & Réservation
Adresse :
Weinmeisterstrasse 2, 10178, Berlin, Allemagne
Téléphone : +49 307 556 670
  
Mes favoris Imprimer la fiche Ajouter aux favoris

A proximité

SANA Berlin Hotel

Berlin, Allemagne

Das Stue

Berlin, Allemagne

Casa Camper Berlin

Berlin, Allemagne

Nhow Berlin

Berlin, Allemagne