1. Accueil
  2. »
  3. Amérique du Nord
  4. »
  5. Etats-Unis
  6. »
  7. Los Angeles
  8. » Freehand

Freehand

Dans la ville de Los Angeles, après l’ouverture du NoMad, le Sydell Group se lance dans une nouvelle construction : le Freehand. Il prend place dans l’ancien bâtiment historique de l’échange commercial du centre-ville.

Inspiré par l’histoire de l’immeuble « Exchange » et la revitalisation du centre- ville de Los Angeles, le Freehand incarne un sens de l’urbanisme uniquement californien. Ce bâtiment a joué un rôle important dans l’expansion du noyau métropolitain de la ville. C’est ici par exemple que l’entreprise The Owl Drug Company possédait sa première pharmacie de détail, ou bien qu’Edgar Rice Burroughs, le créateur de Tarzan, avait son siège social. Le Sydell Group est réputé pour ses collabo- rations avec des talents originaux dans le monde du design, de l’alimentation et des boissons. Pour ce nouveau projet, il fait appel au studio de design Roman et Williams Buildings and Interiors. Connus pour leur mélange ingénieux d’éléments historiques avec une référence moderne, ils s’efforcent de créer des projets qui trouvent toujours la tension entre la spon- tanéité et la rigueur, le raffinement et la rébellion. Ici, ils comblent parfaitement le fossé entre ces deux époques pour générer une conversation entre le passé et le futur. L’hôtel est équipé d’un mobilier artisanal, d’éléments décoratifs terreux et de peintures murales réalisées par des fabricants et des artisans locaux. Freehand met l’accent, à travers sa décoration personnalisée, sur l’esthétique artisanale américaine. Cet esthétisme aux couleurs vibrantes se reflète dans les 226 chambres de l’hôtel, dans le restaurant, au salon, au bar et à la piscine sur le toit. Le chef angeleno, Alex Chang, à la tête du restaurant, explore les saveurs multi- culturelles de la ville à travers une lentille israélienne, incorporant des pratiques asiatiques et mexicaines liées à ses origines. Côté déco, on retrouve des plantes et des terrariums nichés dans tout le restaurant en clin d’œil au désert californien. Dans le hall, c’est un nouveau concept de cocktails, Rudolph’s Bar & Tea, que propose Bar Lab, une agence de conseil innovante dans l’industrie alimentaire. Un menu élaboré autour de cocktails infusés au thé, d’alcools vintage (comme les meubles) et de bouchées légères. Cette agence prend également de la hauteur et met en place le bar Broken Shaker sur le toit de l’hôtel : une retraite urbaine, entourée d’une piscine, des vues sur la ville et un jardin recouvert d’arbres pour rappeler les collines de la Californie... Enfin dans le lobby, le designer d’intérieur Sean Knibb instaure sa populaire boutique de Venice, Flowerboy. Inspirée par le magasin de fleurs de sa grand-mère dans sa Jamaïque natale, la boutique, sorte de concept-store, transporte des fleurs fraîches et différents produits : poteries, bougies, parfums et bijoux. Le Freehand Los Angeles est un espace plein de vie et de couleurs dans une ambiance décontractée : tel un shaker, on brasse et on mélange les cultures !

Prix moyen : 300.00 €
Contact & Réservation
Adresse :
416 West 8th Street, Los Angeles, Etats-Unis 90014
  
Mes favoris Imprimer la fiche Ajouter aux favoris

A proximité

The Standard Hollywood

Los Angeles, Etats-Unis

W Hollywood

Los Angeles, Etats-Unis

SLS Beverly Hills

Los Angeles, Etats-Unis

The Standard Downtown LA

Los Angeles, Etats-Unis

Lautner

Los Angeles, Etats-Unis

Sofitel Los Angeles

Los Angeles, Etats-Unis