1. Accueil
  2. »
  3. Afrique
  4. »
  5. Ile Maurice
  6. »
  7. Bel Ombre
  8. » SO Sofitel Mauritius

SO Sofitel Mauritius

Oubliez tout ce que vous connaissez ou imaginez sur l’Ile Maurice. Avec le Sofitel Mauritius, les codes de l’exotisme se trouvent ‘designement’ bousculés. Ici, à la pointe sud de l’île, l’architecture a fait un pacte édénique avec la nature tropicale qui l’a inspirée.

Le domaine de cet exceptionnel hôtel-jardin dévale 14 hectares adossés à une colline où poussait la canne à sucre et où serpente le cours d’eau Belle Rivière jusqu’à la longue plage ourlée de palmiers et filaos qui bruissent des chants d’une myriade d’oiseaux multicolores. Un miracle de reconversion végétale orchestrée en parfaite symbiose avec ce site enchanteur, dans la philosophie d’excellence à la française de la nouvelle race des Sofitel SO, un superlatif qui leur va si bien. SO donne carte blanche à un artiste, un architecte, un designer de renom international pour signer ses nouvelles adresses, dans une entorse de grand luxe à l’orthodoxie hôtelière traditionnelle et pour une clientèle plus jeune, plus hype.

Après Jean Nouvel et avant Christian Lacroix, ce sont ici l’architecte thaïlandais des plus beaux resorts du monde Mathar « Lek » Bunnag et le styliste Kenzo Takada qui ont insufflé un vent de liberté, un regard nouveau, le piment doux et floral des couleurs et des formes. Lors de sa première visite à Bel Ombre, Lek Bannag a « pris des centaines de photos pour ressentir l’environnement. Dans le design d’un resort, le héros, c’est d’abord le paysage, donc à l’architecture de résoudre l’équation : moins d’architecture et plus de nature. L’intérieur est le second héros et c’est le paysage qui va donner la volumétrie d’un scénario dedans/dehors, car la lumière du jour est un matériau en soi. Les arbres doivent dépasser le toit pour une harmonie visuelle absolue et l’horizon doit rester libre ». En dirigeant les architectes paysagers, il offre au domaine la touche zen d’un jardin japonais à l’entrée, pour descendre, au fil des 92 suites et villas douces à la fraîcheur ivoire, avec leur douche-pluie dans le patio ouvert et baignoire en jardin qu’un majordome personnel prépare rien que pour vous en y éparpillant des pétales de fleurs. Les éclaboussures de couleurs des textiles, coussins, vases de porcelaine, paréo-cadeau... à dominante vitaminée vert anis et orange, ont été décidées par Kenzo Takada. Pour son premier projet hôtelier, il avoue avoir eu le trac en arrivant la veille de l’inauguration avant de découvrir le résultat final. Un trac vite dissipé, tant l’ensemble de ses créations respire le bonheur. Il a inventé le logo du resort en stylisant la fleur d’hibiscus emblématique de Maurice et dessiné les uniformes des 256 membres du personnel en résonance avec la nature. « J’ai voulu introduire un peu de couleur et surtout beaucoup de légèreté. J’avais envie que les gens se déplacent comme des papillons. » Pour les salles de bains et le merveilleux So Spa orientalisant, il a concocté une ligne divine de produits de soins à base d’huiles essentielles.

Le restaurant Le Flamboyant, impressionnant sous ses 17 m de hauteur de toit en chaume de canne à sucre, ouvre ses 1500 m2 sur la piscine et le lagon, au gré de la brise océane lors de dîners exquis dus au talent gastronomique du chef Isabelle Alexandre, qui veille aussi aux plaisirs de bouche du restaurant La Plage. Au So Spa, véritable temple du bien-être à la sérénité ultime, outre l’Hibiscus Therapy et le lifting par acupuncture aux aiguilles d’or de Céline, deux exclusivités maison, la béatitude (si, si) se décline en rituels plus délicieusement SO les uns que les autres...

Prix moyen : 480.00 €
Contact & Réservation
Adresse :
Royal Road, Beau Champs, 61008, Bel Ombre, Ile Maurice
Téléphone : +230 605 5800
  
  
Mes favoris Imprimer la fiche Ajouter aux favoris